Le Taekwondo, un art de vivre…

L’objectif du Taekwondo est l’épanouissement de notre être par l’union du corps et de l’esprit. Pour apprécier la vie, il faut se connaître.

Par la pratique du Taekwondo, le pratiquant est confronté à la réalité de la vie et apprécie ainsi ses capacités, ses limites.

Comme tout art martial, le Taekwondo passe par la maîtrise de la technique et l’assiduité de la pratique. La maîtrise de l’art doit être le but et passe obligatoirement par la discipline.

Effort, croyance en soi, modestie…

Le Taekwondo doit développer cinq qualités qui sont : le respect, l’humilité, la persévérance, la maîtrise de soi et l’honnêteté.

Un bon pratiquant est respectueux. Quelqu’un qui se respecte se voit honoré et honorera son entourage. Quelqu’un qui ne se respecte pas ne soigne ni son esprit, ni son corps et ne peut donc s’épanouir sainement.

La modestie est très importante. La prétention et l’orgueil n’ont pas de place dans la vie d’un taekwondoïste. Les vrais champions ne parlent guère de leurs talents.

Les tâches les plus difficiles sont les plus nobles et c’est en souffrant que l’on mesure son degré de persévérance.
En plus de la discipline et de la persévérance, le Taekwondo demande un grand contrôle de soi. Ce n’est que sous ces conditions que l’on pourra progresser.